En leurs propres mots : Stephen Huddart, Bailleur de fonds

En leurs propres mots : Stephen Huddart, Bailleur de fonds

Stephen Huddart - Rapport annuel 2015 - Commission de l'écofisaclité du Canada
La pollution

De notre Rapport Annuel 2015.

La Fondation de la famille J.W. McConnell privilégie les grands enjeux qui font bouger les choses. Comment aider le Canada à relever de complexes défis sociaux, économiques et environnementaux ? Comment bâtir une société plus viable et plus résiliente ?

Le dialogue sur ces questions est indispensable à l’avenir du Canada. Il nous permet d’envisager un monde que nous serons heureux de léguer à nos enfants et petits-enfants. Mais il se fait malheureusement trop rare.

Au cours des dix dernières années, notre pays a perdu d’importantes capacités en matière d’élaboration des politiques publiques. Plusieurs think tanks ont fermé leurs portes, la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie n’existe plus, et notre secteur public a perdu des plumes. Pendant trop longtemps, un immense fossé a inutilement séparé partisans de l’économie et partisans de l’environnement.

Puis le sentiment s’est développé que nous posions les mauvaises questions à des gens qui n’étaient pas en mesure de traiter ces enjeux fondamentaux.

C’est pourquoi nous croyons que la Commission de l’écofiscalité du Canada peut vraiment changer la donne. Chris Ragan a réuni certains des meilleurs économistes du pays et leur a demandé de consacrer leur talent à l’élaboration de politiques éclairées qui favoriseront un lien durable entre les êtres humains et leur planète.

Stephen Huddart - Rapport annuel 2015 - Commission de l'écofisaclité du Canada

À ma connaissance, aucune initiative n’a eu une si forte influence en si peu de temps. Que ce soit dans les pages affaires des journaux, les halls des édifices gouvernementaux ou les bureaux d’économistes en chef, les analyses de la Commission suscitent des débats fructueux et éclairés sur des enjeux très complexes. La qualité et la crédibilité de ses travaux lui ont valu une reconnaissance immédiate, de même que l’attention de décideurs et d’intervenants clés.

Il s’agit avant tout d’élaborer des solutions, de mettre en place l’architecture nécessaire à une vaste transition de l’économie canadienne. La Commission de l’écofiscalité du Canada a rassemblé certains de nos meilleurs experts pour relever ce défi, et je suis persuadé qu’elle y parviendra.

Ses travaux constitueront sous peu une masse critique de ressources indispensables à l’élaboration de politiques éclairées, et je suis impatient de voir comment nos décideurs appliqueront ses recommandations.

Lire le rapport annuel 2015

Laissez un message

*

Send this to friend